Retour à PETAFrance.com
Nos campagnes Agir Centre médiatique À propos de PETA Aidez-nous !
Rechercher
À propos de PETA
La mission de PETA
PETA en quelques dates
Nous contacter
Foire aux questions
Les sites des affiliées de PETA
Sites Web internationaux
PETA.org PETA.org
PETALatino.com PETALatino.com
PETA.de PETA.de
PETAUK.com PETA.org.uk
PETA.nl PETA.nl
PETAIndia.com PETAIndia.com
Les sites des affiliées de PETA

Révélations de PETA États-Unis : des centaines de milliers de pigeons affrontent une mort atroce au cours de courses cruelles

Une enquête clandestine de PETA États-Unis en immersion dans les plus grandes organisations de courses de pigeons au Royaume-Uni a révélé des blessés et pertes massives d'oiseaux durant ces courses, des dizaines de milliers d'oiseaux arrivant au Royaume-Uni depuis la France et d'autres lieux internationaux avec peu voire aucun contrôle et des millions d'euros dans des paris illégaux acceptés par des associations de courses de pigeons qui n'ont pas de licence.



L'enquête de deux mois sur les courses de pigeons à travers la Manche a relevé des courses britanniques au cours desquelles des oiseaux étaient relâchés des îles anglo-normandes, de France et d'Espagne et étaient obligés de voler jusqu'à 1500 kilomètres d'un voyage épuisant et dangereux. L'enquête a révélé la mort de centaines de milliers d'oiseaux – dans l'une des courses, plus de 90 pour cent des pigeons ne sont pas revenus. Nombre des survivants qui ont lutté contre le destin pour rentrer à leur galerie mais qui ne sont pas considérés comme ayant assez de valeur pour les courses à venir ou pour l’élevage sont souvent tués en étant gazés avec le pot d'échappement d'une voiture, ou en étant noyés ou en se faisant briser le cou, comme on peut le voir sur le film des enquêteurs de PETA États-Unis.

Le 1er septembre 2012, les enquêteurs de PETA États-Unis ont documenté le lâcher de la course d'avant-première du National Flying Club à Fougères en France, comprenant des oiseaux de la galerie de la reine, et il n'y avait pas un seul survivant de ce voyage de retour ardus à travers la Manche.

Les pigeons affrontent des temps impitoyables et imprévisibles au-dessus de la Manche, et ils ne peuvent pas apercevoir le moindre morceau de terre pour se repérer. Les oiseaux volent près de l'eau afin d'éviter les vents et par conséquent peuvent être balayés et enfouis par les vagues. Les pigeons épuisés n'ont nulle part où atterrir, et toucher l'eau peut leur être fatal. Dans la course la plus infâme, la Barcelone International, les oiseaux doivent voler entre 1000 et 1500 kilomètres pour retourner à leur foyer au Royaume-Uni. John Tyerman, président du Club internationale de tournois anglais a dit : « [L]a Manche est un dernier obstacle épouvantable pour les pigeons fatigués qui doivent faire face à plus de 150 kilomètres de pleine mer, qui s'ajoutent à presque 1000 kilomètres pour retrouver leur foyer. » Le taux de victimes qui traversent la Manche est si haut que de nombreux amateurs de courses l'ont rebaptisée le « cimetière ».

Avant d'être relâchés pour une course, les pigeons sont entassés dans des cages contenant jusqu'à 20 oiseaux ou plus et sont chargés dans des camions avec des milliers d'autres oiseaux pour une durée allant jusqu'à sept jours. Ils sont souvent relâchés avec des dizaines de milliers d'autres oiseaux provenant de différents endroits en Europe, avec lesquels ils peuvent échanger des virus et infections alors qu'ils tentent de rentrer chez eux. Le peu d'oiseaux qui réussissent à survivre et à rentrer ont pu être exposés à des maladies telles que la grippe aviaire sur le sol étranger, mettant en danger les populations humaines et animales.

PETA US a envoyé des plaintes officielles à Defra et la Commission des jeux et demande à la RSPCA (The Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals) de lancer des enquêtes et d'agir pour arrêter ces courses cruelles. PETA UK a également envoyé une lettre à Sa Majesté La Reine pour lui demander de reconsidérer son implication dans ce « sport » inhumain sanglant.

Vous pouvez aider ! Engagez-vous à ne jamais parier sur les animaux utilisés pour le « divertissement » et partagez cette séquence vidéo avec vos amis et votre famille.

Je m'engage à ne jamais parier sur les animaux utilisés pour le « divertissement », dont les courses de pigeons et de chevaux, les corridas et d'autres industries qui maltraitent les animaux.
 
Les champs marqués d’une étoile (*) sont obligatoires
 
 

Rester en contact

En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.

Je souhaite recevoir par e-mail :

   
  
Nous contacter     À propos de PETA     Tous les sites de PETA ...     Décharge de responsabilité    
Termes et conditions du concours     Confidentialité    Politique de conservation des données     © PETA France. Lire notre clause entière.    
Click here to return to PETAFrance.com