Retour à PETAFrance.com
Nos campagnes Agir Centre médiatique À propos de PETA Aidez-nous !
Rechercher
À propos de PETA
La mission de PETA
PETA en quelques dates
Nous contacter
Foire aux questions
Les sites des affiliées de PETA
Sites Web internationaux
PETA.org PETA.org
PETALatino.com PETALatino.com
PETA.de PETA.de
PETAUK.com PETA.org.uk
PETA.nl PETA.nl
PETAIndia.com PETAIndia.com
Les sites des affiliées de PETA

Share via Twitter

Des oiseaux piégés, engraissés dans le noir et noyés dans l'Armagnac en toute illégalité aux vues et sus des autorités publiques françaises

Classé espèce protégée et interdit à la chasse, le bruant ortolan, oiseau migrateur au seuil de l'extinction, fait l'objet d'un braconnage sans limite dans le département des Landes, aux vues et sus des autorités locales qui ferment les yeux sur cette pratique illégale, au prétexte de satisfaire le palais d'une poignée de cuisiniers qui prétendent transmettre une tradition culinaire.

Des milliers de bruants ortolans se font piégés chaque année dans les Landes
©Yves Verilhac/LPO

En vertu de la Directive européenne sur la conservation des oiseaux sauvages, la France doit mettre en œuvre des mesures pour empêcher, contrôler et sanctionner les pratiques de braconnage des ortolans. Cependant, les autorités françaises autorisent tacitement la chasse de 30.000 à 50.000 de ces oiseaux chaque année. Piégés à la fin de l'été, ces rares et vulnérables oiseaux sont engraissés trois ou quatre semaines dans le noir et puis noyés dans l'Armagnac. C'est donc au mépris de la loi et au prétexte de la tradition culinaire que les braconniers font leur choux gras de cette chasse en empochant jusqu'à 150 euros pour la vente d'un seul oiseau sur le marché noir.

A défaut de ne pouvoir compter sur les services de police et de gendarmerie pour faire respecter la loi, la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) s'est rendue sur place et a repéré plus de pièges en une journée que la gendarmerie au cours des longues semaines de braconnage. En permettant à ses résidants de chasser illégalement cet oiseau rare, la France s'expose à payer une amende que le contribuable devra bien entendu supporter, s'élevant à des centaines de milliers d'euros.

Ajoutez votre voix pour appeler à mettre un terme à ce braconnage effréné et à la torture barbare pratiquée sur les ortolans.

Demandez au ministre de l'intérieur et au préfet des Landes d'appliquer la loi sur la conservation des oiseaux qui interdit la chasse et la torture de l'ortolan.

 
 
Les champs marqués d’une étoile (*) sont obligatoires
 

Rester en contact

En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.

Je souhaite recevoir par e-mail :

   
  
Nous contacter     À propos de PETA     Tous les sites de PETA ...     Décharge de responsabilité    
Termes et conditions du concours     Confidentialité    Politique de conservation des données     © PETA France. Lire notre clause entière.    
Click here to return to PETAFrance.com