Les singes ne sont pas des cosmonautes ! Demandez à la Russie de laisser les animaux en dehors de sa conquête spatiale

Quatre macaques seront confrontés aux années de tests dans des laboratoires dans le cadre du programme russe d'exploration spatiale.

Les animaux ne sont pas des cosmonautes. Pourtant l'Académie des sciences de Russie fait un bond en arrière dans les domaines de la science et de l'éthique en utilisant des primates dans ses recherches sur les effets des voyages spatiaux dans le cadre d'un projet de mission sur Mars.

Les singes sont des animaux sensibles et intelligents, et ils ressentiront sans doute une détresse extrême durant les années de tests qui leur causeront stress et perplexité et où ils seront gardés dans un environnement artificiel et confiné d'un laboratoire dans lequel ils ne pourront exprimer aucun comportement naturel.

Il n'y a pas de raison de réitérer les erreurs de la sombre période des débuts de l'exploration de l'espace, au cours de laquelle des chiens et des primates ont été maltraités et bien souvent sont morts lors de missions expérimentales. Laïka, la chienne de type husky envoyée dans l'espace à bord de Sputnik 2 en 1957 est morte à cause de la chaleur et de la panique dans les heures qui ont suivies le décollage en est l'un des exemples tragiques.

D'autres grandes agences spatiales ont arrêté d'exploiter des primates en faveur de techniques de pointes qui n'utilisent pas d'animaux. Par exemple, sous la pression de PETA États-Unis, la NASA a mis fin aux expériences de radiation cruelles sur les singes en 2010, alors que de son côté, l'Agence spatiale européenne a déclaré publiquement « ne voir aucun intérêt à la recherche sur les singes et n'avoir aucunement besoin des résultats qu'elle produit. »

Signez notre pétition

Signez notre pétition appelant l'Académie des sciences de Russie à mettre un terme aux expériences effectuées sur les singes et, au lieu de cela, à envoyer les singes dans un sanctuaire.

À l'Agence spatiale fédérale russe,

Je vous prie d'abandonner vos expériences sur les singes en rapport avec l'exploration spatiale et, à la place, de les laisser vivre leur vie dans un sanctuaire.

Les animaux ne sont pas des cosmonautes, et, à la différence des humains volontaires, ils ne peuvent donner leur accord à être l'objet d'expériences ou à risquer leur vie dans une mission vers l'inconnu. Ces animaux intelligents et sensibles souffriront immensément pendant les années de tests et d'entraînements stressants, ainsi que durant d'éventuelles missions dans l'espace.

D'autres agences spatiales pionnières ont recourt aux hautes-technologies du 21ième siècle plutôt qu'à des expériences archaïques sur les animaux. Nous vous prions de suivre leur exemple.

 
 
Les champs marqués d’une étoile (*) sont obligatoires
En remplissant ce formulaire, vous indiquez votre consentement à recevoir des messages marketing par e-mail de notre part, sauf si vous avez indiqué une objection à recevoir ces messages en décochant la case ci-dessous. Vous reconnaissez également avoir lu et vous acceptez la politique de confidentialité de PETA France.