RÉVÉLATIONS : derrière les intérieurs en cuir des voitures, une souffrance bouleversante

Une vidéo bouleversante tournée dans des ranchs brésiliens montre comment des veaux sont traînés au sol pour être arrachés à leur mère et se tordent de douleur lorsque les travailleurs les marquent au visage au fer rouge.

Share via Twitter
Share on Facebook

Une vidéo révélée par PETA, réalisée à partir du travail d’enquête de l'ONG Repórter Brasil porte sur plusieurs ranchs qui élèvent des bovins au Brésil et qui fournissent JBS SA, la plus grande entreprise mondiale de transformation du cuir. Elle montre que des vaches et des bœufs sont marqués au visage, reçoivent des décharges électriques et sont battus avant d'être finalement abattus pour être transformés en intérieurs en cuir proposés à la vente par les plus grands constructeurs automobiles du monde.

Environ trois peaux de vaches sont nécessaires pour l'intérieur en cuir d'une voiture normale.

Cliquez ici pour voir des photos et en savoir plus sur les découvertes troublantes de PETA États-Unis.  

Agissez et demandez à Renault, Volkswagen et Toyota de cesser de garnir leurs voitures avec la peau des animaux.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour envoyer un e-mail aux PDG de ces entreprises. N'hésitez pas à reformuler le message avec vos propres mots.

 
 
 
Les champs marqués d’une étoile (*) sont obligatoires

Rester en contact

En tant que membre de PETA, vous contribuez déjà à sauver des vies animales. Pour vous informer de la manière par laquelle nous faisons bon usage des dons de nos membres et pour vous fournir des informations sur les moyens de continuer à aider les animaux, notamment à propos de votre adhésion à PETA et des dons qui soutiennent notre travail, il peut nous arriver de vous contacter par courrier postal en utilisant les informations que vous avez fournies dans ce formulaire.

Vous pouvez consulter notre politique de confidentialité en entier ici. Vous pouvez changer la façon dont nous communiquons avec vous à tout moment, y compris pour réduire le nombre de lettres que nous vous envoyons ou pour vous désabonner de toutes nos communications. Pour ce faire, veuillez nous contacter via ce formulaire en ligne. Abonnés actuels : vous continuerez à recevoir des e-mails de notre part à moins que vous ne vous en désinscriviez explicitement ici.

Je souhaite recevoir par e-mail :